Pourquoi la photographie de mariage est si dispendieuse?

 

Pourquoi payer si chère ses images de mariages?

 

Mon photographe demande $3000.00 pour mon mariage de 10 heures. C’est $300.00 de l’heure!!

Ces questions, suscite un grand questionnement chez la pluspart des gens. Pourtant, le photographe “professionnel” d’aujourd’hui charge autant que ce qui était demandé dans les années 80. Alors décortiquons ensemble ce qui justifie ces prix.

1. Le temps

La première rencontre et la rencontre pré-mariage pour définir l’horraire de la journée. Ces étapes sont crucial pour développer les rapports entre le photographe et ses clients et par la suite, en plus de faire l’horraire de la journée, connaître les goûts des mariés et leurs attentes en ce qui concerne les souvenirs qu’ils souhaitent pouvoir obtenir.

Une couverture d’une dizaine d’heure d’un mariage ne veut pas dire qu’une fois ces dix heures atteintes, qu’il n’y aura pas de travail supplémentaire. Une couverture de dix heures tout d’abord, c’est vingt heures de travail de couverture car l’assistant ou le second photographe doive aussi être rémunéré.

Une fois revenu dans nos locaux, il nous faut transférer toutes ces cartes mémoires, ce qui prend du temps. Créer un catalogue d’images et faire un tri, une sélection pour enlever les images dupliqués, ce que j’apelles mes clichés de sécurité afin d’être sûr que tante Huguette n’ai pas les yeux fermés, ou qu’oncle Robert n’ai pas les doigts en forme d’oreille de lapin derrière la tête de tante Françoise.

Une fois la sélection d’images faite, il faut corriger une à une toutes ces images. Couleurs, recadrage, balance des blancs, effects couleurs, corrections d’images. Dans le cas où on traite 600 images, ça peut représenter beaucoup de temps. Par la suite, personellement il y a une étape que j’applique, le rehaussement des images vedettes du mariage. Donc on va processer les images dans une étape supplémentaire, sois celle de photoshop jusqu’à l’effet voulu. On ne parles pas ici de transformation ou d’infographie, mais bien de rehaussement. L’étape suivante, la création du DVD et l’attente des choix de poses qui se rendront dans l’album finale.

Bloguer et mettre en ligne la gallerie photo des clients afin de leurs donner un apperçu.

Par la suite, il y a la création de l’album. Chaque album est personnel et à son design qui lui est propre. L’album doit être approuvé par les clients et une fois fait, les photos doivent être acheminé au laboratoire. Une fois développé, ces photos doivent être acheminé à la compagnie de création d’album. Les albums sont crée par des artisans maître dans leurs domaine. Ils s’assurent d’une création de qualité et durable dans le temps.

La remise d’album.

Comme vous voyez, il n’est pas question ici quand nous parlons d’un photographe de mariage d’un individu qui travaille qu’une journée par semaine. Chaque mariage apportes son lot de boulot et de travail créatif car chaque mariage est unique.

2. La formation continue

Le photographe de mariage professionnel est soucieux de ce qui se fait dans son créneau. Celà peut représenter beaucoups d’heures à bouquinner les revues spécialisé pour analyser ce qui se fait ailleurs et par la compétition. Les forums spécialisé sur internet ne se consulte qu’une fois abonné avec un coût annuel. Ce qui aide à connaître les dernières technologies et les nouvelles techniques appliqués. On y retrouve habituellement ce qui se fait ailleurs dans le monde, donc l’Australie qui depuis quelques années est en tête de file en ce qui concerne les dernières tendances à la mode. Différents ateliers très dispendieuse et malheureusement très rare au Canada. Ils servent à raffraichir nos connaissances, connaître et travailler avec de nouveaux équipements et trouver une inspiration différente qui nous garde actuel au niveau des styles et approches photographiques.

3. L’équipement

Le photographe professionnel possède de l’équipement de pointe. Un vrais boîtier professionnel vaut entre $2500.00 et $8000.00. Les objectifs professionnels valent aussi très chère. Car faites de verres de qualité de grande surface (objectifs lumineux) comparativement aux objectifs bas de gammes (verres non traité, objectifs non lumineux). Il y a aussi l’achat d’équipement connexte tel que des flash portatif, flash de studio et divers équipements. Un photographe sérieux possède toujours plus qu’un boîtier. Ce qui assure en cas de pépin de pouvoir continuer à couvrire votre mariage. L’équipement informatique et les différents support de sauvegarde. Les logiciels informatique tel que Photoshop et sa suite qui coute au delà de $1500.

Pourquoi payer si cher cet équipement? Car ils sont robuste et fiable. Ils nous permettent de prendre des clichés même en situation de basses lumières. Très utiles à l’intérieur et lors des réceptions.

4. L’expérience

L’expérience d’un photographe vaut son pesant d’or. Le photographe expérimenté connaîtra toutes les étapes de votre mariage. Il saura parer les imprévus et négocier avec divers intervenants du milieu. Il pourra utiliser divers technique en cas de températures changeantes ou de changements d’endroits. Il saura ce qui peut être fait, et ce qui ne devrais pas. Il connais les pièges du métier et se tirera des mauvais pas qui surviendront lors de la journée.

Son expérience créative est généralement plus grande et plus pointue. Il saura créer des images extraordinaire de situations ordinaires. Il saura aussi quoi faire lors de la post-production de ce petit bouton qui a surgit tout récemment et qui vous irrite au plus haut point.

Il existe en effet des photographes qui travaille à petit prix. Souvent, nous parlons d’individus travaillant au noir et qui n’ont pas de structures d’affaires ou de compagnies déclaré. En cas de pépin, vous n’avez malheureusement pas vraiment de recours. Certains vont vous offrir un DVD de vos images le même soir. Dans ces cas-ci, fuyez! Si moi il me faut plusieurs heures pour faire des retouches à vos images, je me demande franchement ce que feront ces photographes pendant votre réception. Dans le cas d’images sombres ou non potable, que ferez vous? Qui traitera de façon approprié vos images?

Bien des gens font l’erreur de magasiner un photographe en ne se basant que sur le prix. Or, cette façon de procéder est erronée. On ne compare pas des photographes par leurs prix, mais par leurs réalisations. Certains d’entre-eux n’auront visiblement jamais le talent requis pour se prétendre professionnel. Si vous avez visité plusieurs sites de photographes, vous avez probablement été à même de constater cet état de fait. Le talent, il s’acroient  avec le temps. Le talent, hey oui, ça vaut plus cher. Malheureusement aujourd’hui, pour certains, le simple fait de posséder une caméra reflex (à objectifs interchangeable), font d’eux des photographes.

Je vous laisse avec cet annecdote d’un peintre célèbre à qui un quidam avait demandé une esquisse. Le peintre s’est exécuté et donna son prix à l’inconnu.
-Mais vous êtes fou, ça ne vous a pris que 5 minutes….
-Non monsieur, ça m’a pris 25 ans!

Vous me suivez?